• Les trains présidentiels de l'Ouest et de l'Etat

     

    Les trains présidentiels de l'Ouest et de l'Etat

    Mise à jour 24 juin 2011 µ

     

    Après la chute du second empire, les compagnies du Nord, de l'Est et du Paris Orleans réintègrent les anciennes voitures du train Impérial. Certaines voitures seront réaffectées en luxieuses voitures salons, tandis que d'autres sont transformées pour être incorporées aux trains réguliers. Rien ne se perd, tout se transforme..

    Ensuite les présidents se contentent des voitures salons mises à disposition des réseaux.

    Jusqu'à la visite du Tsar de Russie en 1896 sous la 3 ème république. Le président Felix Faure, ancien administrateur de la compagnie des wagons lits, fait préparer 3 voitures spéciales:

    - La voiture PR1 est l'ancienne voiture-salon numéro 269 CIWL. Cette voiture était équipé d'un salon, d'une chambre à coucher, d'un cabinet de toilette, d'une salle de bains et de deux compartiments.

    - La voiture PR2 est l'ancienne voiture salon 249 CIWL du Club Train. Transformée en voiture restaurant sans cuisine après 1893, elle est à nouveau aménagée avec un salon central de réception encadré de deux salons d'attente. Le salon central était accessible par une porte.

    - La voiture PR3, voiture lits salon ex voiture royale 501 CIWL . Cette voiture très peu utilisée par la CIWL était très luxieuse et comprenait après légère transformation un fumoir, un salon, une chambre à coucher, un cabinet de toilette, deux chambres à coucher avec boudoir.

    L'ensemble des voitures est d'une décoration homogène: voitures à bogies en teck avec deux bandes dorées le long des trumeaux, encadrant un logo aux armes de France.

    En 1896, ces trois voitures sont achetées par la Compagnie Française de Chemin de Fer, qui est en fait un syndicat des différentes compagnies. Cette compagnie vend à l'Etat les trois voitures dès 1897.


    Mais revenons à la visite du Tsar. Les voitures sont terminées le 4 octobre 1896. Elles sont essayées, puis sont acheminées le 5 à Cherbourg. Le 6 octobre, elles emmenent le Tsar à Paris, puis l'emmenent de Versailles à Chalons-sur-Marne le 9 octobre.

    Le train du 6 octobre 1896 était composé de:

    - Deux locomotives 220-963 à 998,

    - Un fourgon

    - Deux voitures lits ( modele Ouest série 457 à 467)

    - La voiture PR1 voiture -salon ex CIWL 269

    - La voiture PR2, voiture restaurant ex CIWL 249 du Club Train

    - La voiture PR3, voiture lits salon ex voiture royale de la CIWL

    - Une voiture lits - une voiture restaurant ( modèle Ouest 424, série 400 à 426)

    - Un fourgon


    En 1897, Felix Faure se déplace en Vendée. Les frères Lumière fixent l'arrivée de ce train sur la pellicule, ce qui permet aujourd'hui d'identifier une partie du matériel.

    La composition est naturellement typiquement Etat:

    - Deux locomotives 220 série 2701 à 2706. Il s'agit à cette date des dernières locomotives arrivées sur le réseau puisque ces machines inspirées des machines Nord ont été livrées en 1897.

    - Deux fourgons à essieux Etat.

    - Deux voitures de première classe/couchettes à bogies. A cette date, l'Etat n'a pas beaucoup de choix et ne dispose que des trois voitures "Parent" construites en 1888.

    - La voiture PR1 ex voiture salon CIWL 269

    - La voiture PR2, ex voiture restaurant CIWL 249 du Club Train

    - La voiture PR3, voiture lits salon ex voiture royale 501 de la CIWL

    Dommage que l'on ne puisse identifier le reste de la rame, mais on peut se douter que la double traction n'était pas nécessaire pour tracter uniquement 5 voitures :-)


    Avant 1914, le train 1557 emmène le Président Armand Fallières vers Rambouillet*.

    Le train léger est composé de:

    - Une locomotive tender du type 131 série 32.500 (future 131TA Ouest)

    - un fourgon à essieux

    - une voiture salon A2S 1502 ou 1503,

    - une voiture salon 1501,

    - un fourgon à essieux

    le train Présidentiel 1557 Paris - Rambouillet


    L'histoire retient enfin Deschanel, président tombé du train le 29 mai 1920. Si cette histoire se passe loin des lignes de l'Etat, c'est bien des voitures présidentielles construites sous Felix Faure qu'est tombé le malheureux président.

     

    La voiture de laquelle est tombée P.Deschanel. Notez les armes.


    Les voitures PRI, PII & PRIII en teck seront utilisées jusqu'en 1924, date à laquelle elles seront remplacées par du matériel moderne en acier, à l'image des voitures Pullman de la Flèche d'Or.

     


    note:  

    C'est bien de Montparnasse que partait le train présidentiel 1557, ce qui montre bien que le centre du monde n'est pas à Perpignan comme ont essayé de faire croire quelques moustachus falacieux:-)

     
    La voiture restaurant 1732 aurait également été incorporée à la rame présidentielle. Elle sera peinte en bleu en 1924 aussi il semble qu'elle soit restée au parc CIWL